Tendances Plan Vasque Mpi Mpi, Mineral Products International - Quarante-quatre y a-t-il un consensus? (1) jim hansen "la prédilection du giec pour des taux d’augmentation exagérés de la population, de la profondeur de l’énergie et de la pollution appelle à interroger le réalisme de leurs effets." -Hansen, sciences naturelles, 2003 mais vous voulez que les "frais de croissance exagérés" subissent un réchauffement international excessif pouvant être anticipés à plus de 50 ans de prédiction c ± 25 ° c, une charge de réchauffement de 0,15 ° c ± 0,05 ° c par kwh "hansen et al. , Proc nat'l acad sci, 2001 en supposant que les redevances d'augmentation d'émissions de pointe restent inchangées, il ne faut certainement pas en tenir le maximum possible. "L'accent mis sur les scénarios les plus sévères aurait peut-être été approprié à un moment donné, lorsque le public et les décideurs ont été extraordinairement pas au courant des problèmes de réchauffement climatique. Maintenant, mais il faut des conditions météorologiques manifestement objectives ... Des situations avec ce qui est raisonnable dans les conditions actuelles. "-Hansen, le savoir-faire technologique naturel, 2003.

Mpi, Mineral Products International Original Plan Vasque Mpi

Mpi, Mineral Products International Original Plan Vasque Mpi

Mpi, Mineral Products International Meilleur Plan Vasque Mpi

Mpi, Mineral Products International Meilleur Plan Vasque Mpi

48 consensus? (4) mike hulme, directeur du centre d’études alternatives de tyndall (royaume-uni) "le changement climatique est une vérité, et la science confirme que le sport humain est fortement impliqué dans cette variation. Cependant, au cours des dernières années, un nouveau phénomène environnemental a été observé. Construit dans ce pays - le phénomène de «climat alternatif catastrophique», il apparaît apparemment que les «échanges météorologiques» ne seront pas assez terribles, et qu'il est nécessaire d'être catastrophique pour être digne d'attention. L'utilisation croissante de cette période péjorative - et son compagnon de lit qualifie "chaotique", "irréversible", "rapide" - a modifié le discours du grand public sur le changement climatique. Ce discours se caractérise désormais par le mot "climat alternatif, c'est pire que ce que nous pensons". Nous approchons du 'basculement irréversible dans le climat de la terre' et que nous sommes sur le point de ne pas revenir en arrière. J'ai découvert ma manière via l'échange de temps et mes lectures pour l'échange de climat se sont multipliées de façon spectaculaire. Il semble que ce soient les experts en météorologie, qui sont maintenant les sceptiques (en cas de catastrophe). Comment la roue tourne. Pourquoi ne s'agit-il pas uniquement de militants, mais aussi de politiciens et de scientifiques, qui brouillent effrontément le langage de l'inquiétude, de la terreur et du désastre avec l'alternative physique observable de la météo, ignorant activement la couverture prudente qui entoure les prédictions de la science? Le discours de la catastrophe laisse peu de place à la réduction [c.-?-d. ? une augmentation] des budgets du savoir-faire technologique. Ils s'en approchent, ce qui implique qu'une "poussée massive" de financement permettra au savoir-faire technologique de les quantifier objectivement. "Mike hulme", ​​information de la bbc, 4 novembre 2006 le remplacement du climat pourrait être catastrophique 'cache une cascade d'hypothèses pondérées qui ne ressortent pas des sciences empiriques ou théoriques.